Imprimer

Activités professionnelles de synthèse

Activités professionnelles de synthèse

Les activités professionnelles permettent de mettre en oeuvre les compétences acquises durant la formation.

Elles se concrétisent par un ensemble de tâches réalisées en autonomie ou en groupe dans le cadre d’une situation professionnelle, à l’occasion des stages et pendant les heures dédiées à ces activités professionnelles de synthèse.

Elles s’inscrivent dans un environnement informatique et intègrent le recours aux ressources d’un espace de travail numérique.

Cinq actions devront être présentées lors de l’examen, dont deux, au moins, devront être réalisées dans un contexte international.

Imprimer

Disciplines Professionnelles

Les activités sont présentées en trois domaines d’activité :

Optimisation des processus administratifs

La personne titulaire du diplôme intervient dans le processus en tant que gestionnaire, réalisant en autonomie les missions opérationnelles qui accompagnent les décisions prises par l’encadrement.

Au sein d’un groupe de travail, elle est amenée à coordonner les échanges et à en organiser les modalités compte tenu de contraintes interculturelles, en veillant à véhiculer une image positive de l’organisation

Gestion de projet

La personne titulaire du diplôme participe aux différentes étapes du projet dans des fonctions d’interface, de coordination et d’organisation. Elle mène un travail de veille lié au projet tant pour suivre l’actualité réglementaire, juridique, économique, fiscale et sociétale que pour s’informer sur son environnement.

Collaboration à la gestion des ressources humaines

La personne titulaire du diplôme participe aux actions de gestion des ressources humaines concernant le recrutement, la formation, la gestion du contrat de travail, la carrière des membres de l’entité, la qualité de vie au travail, les opérations réglementaires.

Ces activités ont des caractéristiques transversales concernant la communication ainsi que la gestion et la production d’informations.

Imprimer

Economie-Droit

ECONOMIE

L'enseignement d'économie vise à donner une culture commune dans le domaine de l'environnement économique des entreprises.

L'objectif est de fournir aux étudiants les moyens de prendre le recul nécessaire à la compréhension des débats actuels et de construire des raisonnements mobilisant des notions et mécanismes économiques. L'enseignement de l'économie doit contribuer à la construction intellectuelle et à la formation citoyenne des étudiants.

Le programme, réparti sur deux ans, est organisé autour de six grands thèmes, placés dans un environnement international :

- la coordination des décisions économiques par l'échange

-  la création de richesses et la croissance économique

- la répartition des richesses

- le financement des activités économiques

- la politique économique dans un cadre européen

- la gouvernance de l'économie

DROIT

L'enseignement du droit vise à :

- permettre à l'étudiant de comprendre le cadre juridique dans lequel il doit situer sa future activité professionnelle

- faire acquérir à l'étudiant les compétences et les connaissances juridiques

- développer la réflexion personnelle de l'étudiant (portée et évolution du droit, fonction d'organisation et de régulation des activités économiques et sociales)

Imprimer

Management des entreprises

L'enseignement du Management des entreprises est réalisé dans le but de sensibiliser le futur étudiant au fonctionnement réel de l'entreprise et aux concepts fondamentaux du management stratégique.

Le programme de Management des entreprises comprend à la fois un contenu à caractère méthodologique et un contenu notionnel.

Le programme est construit autour de deux grands thèmes :

Finaliser et décider

  • Entreprendre et diriger
  • Elaborer une stratégie

Mettre en oeuvre la stratégie 

  • Adapter la structure
  • Mobiliser les ressources (humaines, technologiques, financières)
Imprimer

Espagnol (LVB)

Pourquoi étudier l’espagnol ?

Aujourd'hui, environ 577 millions de personnes dans le monde parlent l'espagnol faisant de cette langue, selon les sources, la seconde langue la plus parlée au monde comme langue maternelle.

L'espagnol est la langue officielle de l'Espagne (47 millions). En Amérique, les pays aux plus grandes populations hispanophones sont le Mexique (107 millions), la Colombie (45 millions), l'Argentine (40 millions), le Pérou (28 millions) et le Venezuela (26 millions). Elle est aussi la langue nationale de la Bolivie, du Chili, du Costa Rica, de Cuba, de la République dominicaine, de l'Équateur, du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua, du Panama, du Paraguay, de Puerto Rico, du Salvador et de l'Uruguay. L'espagnol est encore parlé par les communautés hispanophones des États-Unis (43 millions), notamment dans les États du sud-ouest (Nouveau-Mexique, Californie, Texas, Arizona, Nevada, Colorado, Floride).

Par ailleurs, la France est le premier partenaire économique de l’Espagne et les pays émergents d’Amérique Latine sont des partenaires économiques à ne pas négliger : représentant environ 2 % de l’ensemble des échanges de la France, les échanges commerciaux avec l’Amérique Latine sont en constante progression et la France figure parmi les premiers investisseurs étrangers dans de nombreux pays de la région : toutes ses grandes entreprises sont présentes en Amérique Latine dans les domaines de l’infrastructure, de l’énergie, ou de la défense. La France est aujourd’hui le 3ème investisseur étranger en Colombie et au Venezuela notre pays est le 2ème investisseur, après les Etats-Unis mais avant l’Espagne.

 espaa-america-latina