Imprimer

Douleurs

 
 
 

 Deux jours sur deux semaines

                  « Il n’y avait que le téléphone fixe qui passait et vers midi je l'ai entendu sonner. »            

         J'allais sur mes 13 ans et les vacances d'été venaient de débuter. J'étais pour deux semaines dans un chalet dans les Pyrénées, il n'y avait que le téléphone fixe qui passait et vers midi je l'ai entendu sonner. Ma mère a dit qu'elle répondait et elle m'a fait partir dans la pièce d’à côté. Je savais que ça allait mal entre mes parents car ils se disputaient beaucoup et souvent mon père ne rentrait pas à la maison. Pendant toute leur discussion téléphonique, j’entendais ma mère crier et pleurer et quand elle eut raccroché elle nous fit rentrer dans sa chambre ma sœur et moi. Elle pleurait et entre deux sanglots nous a dit que mon père la quittait et qu'il ne vivrait plus avec nous. Sur le moment j'étais choqué et je n’arrivais plus à réfléchir à quoi que ce soit. Ma sœur âgée de deux ans de moins que moi s'est mise à pleurer, ma mère l'a prise dans s'est bras et là, je me suis mis à pleurer toute les larmes de mon corps. Je suis sorti du chalet et j'ai couru me réfugier seul dans la cabane que j'avais construite avec mon père. Je suis resté là tout l’après-midi. Le soir nous en avons discuté ma mère, ma sœur et moi et nous n'en n'avons plus parlé de toutes les vacances.

Aujourd’hui dans mes heures perdues je m'imagine ce qui serait arrivé s’ils s'étaient aimés jusqu’au bout et ça me fait du bien.